Mamou Daffé: « Nous condamnons l’arrestation inhumaine de l’artiste Rokia Traoré »

Mamou Daffé: « Nous condamnons l’arrestation inhumaine de l’artiste Rokia Traoré »

Liberté pour l’artiste Rokia Traoré !

Nous avons tous appris avec consternation et indignation l’arrestation et l’incarcération de l’artiste malienne Rokia Traoré depuis quelques jours à Paris. Ici, nous ne rentrons pas dans les détails judiciaires de cette affaire et ne souhaitons nullement nous immiscer dans la vie privée de l’artiste.

Cependant, en tant qu’acteur culturel africain, nous condamnons cette arrestation barbare et inhumaine. Comme le stipule l’Article 9 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme: « Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ni exilé ». Que fait-on des principes de liberté individuelle, d’égalité et de présomption d’innocence? «Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi », Article 7 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme.

Rokia Traoré est une grande ambassadrice de la culture malienne et africaine, une mère de famille. Elle n’est pas une criminelle pour mériter d’être traitée de la sorte et subir une telle humiliation.

A travers ce message, j’aimerai exprimer l’indignation de l’ensemble des artistes et acteurs culturels du continent africain et d’ailleurs épris de valeurs humaines, de valeurs de justice, de respect des libertés fondamentales, face à cette situation malheureuse qui arrive à notre artiste, notre sœur, notre collègue qui est un modèle pour une jeunesse africaine consciente en quête de repères.

Par conséquent, nous condamnons avec la dernière rigueur cette arrestation et exigeons la libération immédiate et sans délais de l’artiste afin qu’elle puisse jouir de sa liberté tant que les faits qui lui sont reprochés ne seront pas vérifiés et tranchés par une juridiction compétente.

Ainsi, nous apportons notre soutien total à Rokia Traoré et exhortons l’ensemble des artistes et acteurs culturels du Mali et d’ailleurs à lui apporter leur soutien par toutes les voies légales possibles jusqu’à sa libération.

Nous lançons également un appel aux autorités compétentes belges afin qu’elles assurent une justice équitable à Rokia.

Nous invitons les artistes et acteurs culturels à signer les différentes pétitions et à engager des actions concertées et efficaces pour rétablir Rokia Traoré dans tous ses droits, notamment le droit fondamental à la liberté.

#LiberezRokiaTraore

#FreeRokiaTraore

Mamou DAFFE

Acteur culturel Africain 

Le Centre Culturel Kôrè fête ses 10 ans